© 2023 par EK. Créé avec Wix.com

BRESIL

PDF A TELECHARGER Pantanal Nord - Poconé - Chapadas dos guimares 

 

L'aventure commence à Rio de Janeiro!!!

Partis à 17h de Toulouse, nous arrivons à 18h à Lisbonne (heure locale -1h par rapport à la France). Les filles sont assez excitées par l'avion, c'est comme le manège pour elles. Nous avons une escale de 5h à Lisbonne, nous mangeons locale (un macdo) c'est le moins chère dans l'aéroport et jouons aux cartes avec les filles pour patienter.

23 h ! il est temps de partir pour Rio, Les filles s'installent confortablement pour dormir, Margaux sur la moquette et Emilie étalée sur deux sièges. 23h15 tout le monde dort. Le voyage se passe bien, nous arrivons à Rio à 7h (heure locale - 3h par rapport à la France). Nous faisons les formalités de douane, nous récupérons les bagages (Ouf!!!) et prenons le taxi pour notre hotel (direction Copacabana).

Température extèrieure 28° avec l'humidité en plus, le choc thermique!!!

Nous traversons Rio avec le Taxi, c'est une ville tentaculaire avec d'un coté les montagnes et leurs favellas et de l'autre la plage avec les quartiers aisés. Après 1 heure nous arrivons à l'hotel, c'est un Hotel 4* mais ce n'est pas les mêmes standards qu'en France (surement un 2* en France). L'hotel est dans une rue très bruyante à l'image de la ville dans son ensemble. Emilie n'est pas très rassurée par cette agitation. Nous voyons le corcovado de l'hotel (assez souvent dans les nuages), et un aperçu de la plage de Copacabana à 200 m à pieds.

Notre première journée file à toute allure entre plage et sieste pour récupérer du voyage.

Le lendemain,nous longeons toute la plage de Copacabana à pieds pour aller voir les plages de Ipanema. Ce sont de superbes plages avec  de jolis rouleaux ou s'affrontent les surfeurs de Rio. Nous buvons nos premières coco en bord de mer. Les filles sont heureuses, activités chateaux de sable viennent terminées cette journée. Nous rentrons à l'hotel, les rues sont agitées mais nous ne sentons pas une grande insécurité, l'hotel étant pourtant pas très loin des premières favellas. Petite halte au supermarché pour notre repas du soir en mode gastronomie brésilienne, dans une chambre d'hotel. Sandwiches au pain de mie avec mortadelle et fromage sans gout.

Le troisième jour à Rio débute par une petite séance de sport dans la salle de l'hotel, vélo et tapis de course au menu. Nous enchainons par le petit déjeuner, c'est le moment de faire les provisions pour le reste de la journée (nous repartons le sac à dos plein de bananes et petits pains, les tuches dans un 4 étoiles). Le temps est couvert, nous allons marcher sur la plage. Pendant la sieste de Margaux il est temps de donner des nouvelles sur le blog. Marion traite ses premiers coup de soleil, nous profitons de ce moment pour organiser la journée touristique du lendemain avec les visites prévues du Corcovado, du maracana, , du pain de sucre, des favellas et de la cathédrale ....

Quatrième jour à Rio, Changement de programme, pas de visite des "incontournables" de Rio. Après la petite séance de sport quotidienne , nous partons en taxi au lagoa de Rodriguo de Freitas. C'est une lagune dans le quartier riche de Ipanema. Au programme tour de la lagune en rosalie, coco (tout le monde mange des cocos même les labradors voir photo),  découverte du premier de toucan de Emilie, les premiers perroquets. Nous nous arrêtons à un parc de jeux pour les filles, des perruches vertes ornent les arbres (des ficus de 15 m de haut).

Nous rentrons à l'hotel milieu d'après midi. Nous allons chercher le cadeau de l'anniversaire à Margaux en fin d'après midi dans les quartiers à proximité de l'hotel.

Le dernier jour au brésil!!!

C'est la fin de notre courte escapade au Brésil, nous profitons de cette journée pour partir en excursions vers les principaux sites touristiques de Rio. Le mini bus nous prend le matin à l'hotel,

Première destination le christ rédempteur, el corcovado. Cette statue emblématique de Rio est perchée en haut du parc de tijuca. La vue se dégage par moment pour prendre quelques photos, au pied du monument nous ne sommes pas tout seul " c'est rempli de touristes comme nous".

 

 

 

 

 

 

 

Le deuxième point est le passage éclair dans les favellas, le mini bus ne s'arrête pas, ce sont des habitations sommaires avec eau et électricité payés par la ville. Nous avons en prime la petite histoire de la provenance du terme "favellas".

 

 

Après c'est la visite du mythique Maracana, enfin qui se résume à une halte sur le parvis de l'entrée principale. Des vendeurs de rue nous proposent une photo avec la réplique de la coupe du monde. Marion cherche Neymar et Ronaldo mais ils ne sont pas là pour les photos.

Nous enchaînons les visites pour se retrouver ensuite dans une église contemporaine de Rio avec un dôme en béton qui doit faire 80 m de hauteur et un diamètre d'une centaine de mètre pour une capacité de 2000 personnes. Un concert de musique est joué à l'intérieur, on profite de la température un peu plus fraîche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le circuit se poursuit par la visite du sambodrom, le lieu mythique de tous les défilés du carnaval de Rio. Ce sont des gradins énormes séparés par une allée qui ressemble à une piste d'avion (environ 300m de long). Des magasins de location de costumes de carnaval font l'animation du site avec une enceinte.

 

 

Nous allons ensuite dans le centre historique pour voir un escalier de l'artiste Celaron. Tout en couleur, il est réalisé en faience. La guide "très rassurante" nous prévient d'être très prudent et de faire attention aux appareils photos, Marion doit enlever sa chaîne. Enfin on n'a pas l'impression d'être en zone de non droit avec la centaine de touristes qui est autour de nous!!

 

 

 

Despues vamos a comer!! Bon c'est un buffet d'une qualité médiocre… L'attrape touriste!

L'après midi, nous finissons l'excursion par le pao de azucao  (le pain de sucre). C'est un pic qui domine Rio, des grimpeurs montent une falaise à proximité (greg t'es ou?), deux téléphériques permettent d'y accéder. En haut le temps est assez brumeux, la vue est bouchée (assez typique du climat tropical), la végétation est luxuriante, on retrouve en taille XXL nos plantes d'appartement. Enfin les premiers singes font leurs apparitions, le safari photos commence, les filles apprécient. C'est une belle fin pour notre passage à Rio.

 

 

 

Nous retiendrons de cette mégalopole de 6,4 millions d'habitants, ces immenses plages de sable fin (copacabana, Ipanema), ces sites mythiques connus à travers le monde, et oui aussi les strings brésiliens et les corps sculptés!!! Rio de janeiro, ville de contraste où les populations de tous les horizons se mêlent.

Ce qui nous a interpellé, inquiété, apeuré, marqué :

L' intensité du trafic routier, la multitude des taxis jaunes, les bus urbains, les passages piétons ou encore le bruit et le monde au MUNDIAL SUPERMARKET.

La plage de Copacabana, espace de mixité, terrain multi sports ( beach socker, beach volley, tennis beach ….), les clubs de plage de fortune ou se louent sièges et parasols pour quelques RS, les strings très bien portés.

Le ballet inséssant des vendeurs des favellas : paréo, maillot de bain, brochettes de crevettes, caipirihna,  des seaux de plages, des tatoo ephémères … de véritables magasins éphèmères du made in china, à l'éphigie de Rio de Janeiro.

La végétation tellement différente de chez nous.

Il est temps pour nous de quitter l'agitation urbaine et de retrouver les espaces naturels de l'Uruguay.

 

 

Rendez vous sur la page PAYS PAR PAYS - URUGUAY

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now